• histoire1-451
Le Magnétisme depuis 1921
print share

Le Magnétisme depuis 1921


Entreprendre et innover :
une histoire de tradition


 1921  
Avec son ami de promotion Georges Bardin, Jean-Marie Braillon fonde la société Bardin-Braillon, qui assure la maintenance des moteurs en alternateurs des machines installées dans les usines de la vallée.
Leur spécialisation dans les bobinages électriques permettra une évolution vers les fabrications électromagnétiques qui feront la renommée internationale de l'entreprise.
Le Suisse Zehnder dépose un brevet pour un plateau magnétique fonctionnant au courant alternatif. Les deux jeunes associés ayant compris l'intérêt de ce brevet,  décident d'acheter la licence pour fabriquer ce plateau.












 1925  
La société Bardin-Braillon, après avoir amélioré le procédé du brevet Suisse, dépose à son tour un brevet pour le plateau magnétique fonctionnant en courant alternatif et continu. Georges Bardin quitte Montmélian pour retourner en Bourgogne. Jean-Marie Braillon dirige seul l'entreprise qui s'appelle alors Anciens établissements Bardin et Braillon.

 1930  
Georges Bardin quitte Montmélian pour retourner en Bourgogne. Jean-Marie Braillon dirige seul l'entreprise qui s'appelle alors Anciens établissements Bardin et Braillon.

 1934  
Une période de diversification : l'entreprise reprend la société «Le fil Métallique Lyonnais» et fabrique des produits de grande consommation tels que les attache-lettres, les trombones, les coins de lettre, les taille-crayons et enfin les aiguilles et crochets à tricoter.
 
 1935  
Rachat de la société Saint André située à Paris (34 Rue de Seine). La fabrication de punaises se fera alors à Montmélian grâce aux presses à froid.
 
 1934 - 1943  
La société se nomme toujours "Anciens établissements Bardin et Braillon". La SFAIA, société de Thonon qui transfère son siège vers Chambéry, permet alors la commercialisation des produits fabriqués à Montmélian. Plus tard elle deviendra la Société Française d'Application des Aimants.
 
 1943  
La société devient Etablissement J.Braillon.
 
 1949  
Philibert, fils de Jean-Marie Braillon intègre l'entreprise familiale à sa sortie de l'Ecole Centrale de Lyon. Comme son père 28 ans plus tôt, il va développer un nouveau plateau avec un ami rencontré à l'école.
 
 1951  
Brevet du plateau: celui-ci fera la notoriété de l'entreprise.
 
 1963  
Achat de la licence de Benetto concernant le système électropermanent. A partir de là, les établissements Braillon développeront des plateaux et des porteurs magnétiques électropermanents.
 
 1965  
Brevet de l'EPBJP
 
 1976  
L'entreprise compte 150 personnes, elle a deux sites de production à Montmélian et à Barberaz, proche de Chambéry. 80% du chiffre d'affaires est alors réalisé pour les marchés étrangers : les USA, le Japon, le Mexique, Taiwan, l'Allemagne, la Turquie, la Scandinavie, le Royaume Uni.....plus de 72 destinations pour les plateaux et porteurs magnétiques.

 Les années 60-70  
Ces années sont marquées par les développements des produits suivants, qui feront la renommée de l'entreprise sur le plan mondial :
BJP, ICA, PEP, Mandrins BC et ERC et bien entendu le fameux porteur magnétique à aimants
 
 1984  
A l'apparition du Néodyme, Philibert Braillon demande au bureau d'étude de plancher sur un nouveau plateau à pas fin avec du Néodyme.
 
 1989  
Philibert Braillon décide de vendre la société Braillon S.A. au groupe américain WALKER MAGNETICS.
 
 1990  
Développement des premiers plateaux pour presses à injecter.
 
 1993  
Déménagement dans les nouveaux locaux ALPESPACE : 5000 m² sur 2 hectares de terrain.
 
 1994  
Les nouveaux porteurs magnétiques à aimants permanents type NND sont mis sur le marché : plus de 3000 aimants de levage seront fabriqués par an à Montmélian jusqu'en 2000.
 
 1998  
Développement du plateau EP de fraisage avec des aimants Néodyme Fer Bore.
 
 2000  
Braillon magnétique devient Walker Braillon Magnetics le 6 mars 2000.
 
 2011  
Rachat de la société Braillon Magnetics par M. Hubert Burlat, fondateur des sociétés BMS (Bridage magnétismes et systèmes) située à Levallois-Perret, et de BURLAT-MAGNET-SYSTEME GMBH, située en Allemagne.
 
 2012  
Redéploiement de la société à l'international. Europe, Asie et Amérique
 
 2013  
Installation d'un nouveau centre d'usinage grande capacité : 2300x 1600 mm.

2014   
Ouverture de la filliale américaine à Chicago.